Revue de ma participation à une conférence ATINER



Au début de ma carrière de chercheur, j'ai participé à une conférence organisée à la capitale grec Athènes par une association appelée ATINER. Je voudrais raconté cette expérience pour permettre aux chercheurs débutants de déceler les conférence de bas niveau et leur montrer à quoi s'attendre de la participation dans de telle conférence.

 J'ai reçu un email non sollicité m'invitant à participer à cette conférence en mois de juin en Grèce. Ça tombe bien car j'ai un article en préparation et je suis à la recherche d'une bonne conférence pour le présenter. Etant sans expérience dans le domaine, je n'ai pas pu déceler les premiers signes d'une conférence de basse qualité. D'abord, le message non sollicité et puis le thème vague et général de la conférence. Je ne connais pas non plus les membres du comité d'organisation et ceux du comité scientifique de la conférence. A l'époque, le problème des conférences prédatrices n'était pas encore connu.

La soumission du résumé s'est fait par email et l'acceptation était rapide. J'ai préparé mon voyage et ma présentation et le jour venu, je me suis envolé vers Athènes.

L'association organisatrice de la conférence (ATINER) est composée de chercheurs grecs travaillant en Grèce ou à l'étranger (la plupart aux Etats-Unis). La conférence était organisée dans un hôtel de la capitale.

Il y avait en tout environs une soixantaine de participants. Le thème de la conférence étant très vague, les présentations étaient diversifiées au point qu'il n'y avait presque pas deux présentations sur le même sujet. Du coup, les discussions et les questions n'étaient que générales.

Les organisateurs et les membres du comité scientifique ne semblaient pas se soucier de la qualité des présentations ou des discussions et à quelques moments ils étaient même en dehors de la salle en confiant la gestion des sessions aux participants eux mêmes.

Le programme sociale (excursions) était confié à des agences de voyage locales. Aucun des organisateurs n'a accompagné les participants. A la fin, cela ressemblait beaucoup plus à une opération commerciale pour vendre la destination touristique de la Grèce que d'un événement scientifique.

J'ai continué à recevoir les sollicitation de l'association ATINER mais depuis que j'ai marqué ses emails, ils atterrissent dans le dossier Spams.

J'ai examiné récemment le site web de l'association et j'ai constaté qu'elle a largement étendu son business. L'association annonce l'organisation de 72 conférences l'année prochaine. Je ne sais pas si la qualité a aussi évoluée.

Il existe maintenant des sites qui vous permettent de chercher et de trouver une conférence scientifique suivant vos critère et dans le domaine exact de votre recherche. Les conférences spécialisées vous permettre de rencontrer des experts dans votre domaines, les discussions autour des présentations seront plus constructives.

Commentaires